Les quatre premiers numéros du Garnement sont disponibles à cette adresse. Face à la quantité de travail que demandait la mise en page, nous nous tournons désormais vers quelque chose de plus… minimaliste  (et de moins joli, il faut bien l’admettre) !