Chers lecteurs, ce que vous vous apprêtez à lire va changer votre vision des gnomes à tout jamais… Avez-vous déjà entendu parler de gnomes sauvage ?… Non ?… alors laissez-moi vous emporter la fabulantissime histoire des gnomes perdus !


Dans les nombreux  bois et jungles d’Azeroth, il existe quelques légendes méconnues parlant toutes de tribus indigènes gnomes. Il y a t’il donc un fond de vérité, ou n’est-ce là que l’invention de quelques alcooliques en recherche d’amusement ? Peut-on vraiment croire en des gnomes en slip chassant primitivement leurs proies à la lance ?



Le grand Mépheltus Vibropiston a mené l’enquête pour vous, faisant face à vents et marées, traversants le globe à la recherche de réponses, pour votre plus grand plaisir… Et j’ai trouvé, cher amis, j’ai trouvé ! Un gnome de Mignus Touffuse, membre d’un groupe de gnomes vivant, ou devrais-je dire survivant, de la jungle. Sans machine, sans vêtements ni même le moindre gadget l’attachant à la civilisation. Cet individu énigmatique, à notre première rencontre s’était écrié :


“Oooooh ! “ Me dit-il, “Oooooh ! Vous m’avez enfin retrouvé ?!”. Il pleurait de joie et me rapporta son histoire fabuleuse.


“Nous avons tous perdus ! Nous avons été pillés ! Forcés de nous terrer dans la jugnle pour leur échapper !” Me criait-il !


“Qui donc ?! Qui donc ?! “ ai-je répondu au gnome en slip.

“ Les gnomes des jungles ! Ils sont fous ! Ils se cachent et volent tous dès que vous baissez votre garde ! “ s’exclama-t-il avec effroi.

Je m’étais donc trompé ! Il ne s’agissait donc pas d’un gnome sauvage mais d’une de leur victime?.. Etait-ce une ruse de leur part ? L’envie de connaissance était trop grande, alors je continua ma traque malgré les avertissements de Mignus.
“Sauvez-vous ! Sauvez-nous !” qu’il hurlait. C’était peu discret, j’ai donc pris le partis-pris de l’assommer d’un coup de bâton pour reprendre ma route plus discrètement.

Mes recherches continuent encore à ce jour, j’espère avoir plus de nouvelles à vous envoyer à propos de ma situation. Je sens qu’il ne sont pas loins.

 


Mépheltus Vibropiston