(NDLR : Le titre a été choisi par la Rédaction).

Quand on parle des Royaumes du Nord.

 

Les terres d’Altérac n’éveillent rien.

 

On y trouve des collines de pins.

 

Pour richesse des puits d’or et d’argent.

 

 

Fils du Nord, on t’a arraché le cœur.

 

Sur le sol, on a fait couler ton sang.

 

Les Stroms ont pris tes terres par la peur.

 

Ton âme a disparu dans flamboiement.

 

 

Astre pur dans le cœur de tes enfants.

 

Ton nom se porte tel un talisman.

 

Tu ravives en nous un feu bienveillant.

 

 

Altéran, ils t’ont tous pris et t’ont asservis.

 

Ils ont fait de toi un paria démunis.

 

Le foulard orange tente tes fils.

 

 

Le Busard Orangé.

Publicités