Voici quelques extraits, et quelques réponses, des nombreux courriers que nous avons reçu. A vos plumes !

 

Bonjour à vous, équipe du Garnement. J’aimerais que vous enquêtiez sur un phénomène inquiétant. En effet, je suis à la recherche de la future Madame de Larhi et je constate avec effroi que les femmes de la ville copulent entre elles. Quelle est cette sorcellerie ? J’aimerais que vous m’apportiez des réponses.

Bien à vous,

 

Ulrik de Lahri

 

 

Cher Ulrik,

 

Je crois que si ces dames préfèrent s’aimer entre elles plutôt que de vous accorder leurs faveurs, vous devriez surtout, plus que les accuser de sorcellerie, vous questionner sur vous même. On dit que les femmes ont pour elle la délicatesse d’esprit, et l’absence de barbe. Pourquoi pas commencer par là ? Il y a de bons barbiers en ville. Et pour la délicatesse, n’hésitez pas à nous rendre visite, je suis certaine que nous aurons beaucoup à apprendre.

Bien à vous,

Mairi Elisabeth O’Hara

 

***

 

Je te remercie de me demander mon avis, mais je suis Draeneï et mon avis ne compte pas dans une cité humaine. Aucun poste officiel lié aux affaires de la ville ou de la Couronne ne nous est plus autorisé – contrairement à ce que tu as écrit précédemment, il y a eu des Draeneï au Guet, mais ce n’est plus possible maintenant, par décret.

 

Sais-tu que tu n’as plus de Garnement que le nom, toi qui fais l’apologie des institutions, et des Veilleurs – alors qu’on se félicite tous les jours que le Bois soit suffisamment solide et touffu pour nous protéger de cette milice ?

 

Pour répondre à tes questions, j’ai été garde du corps officiel d’un précédent Chancelier. En tant que Draeneï, je n’ai pas pu voter mais j’estime beaucoup le Chancelier Al-Rakim, qui nous a fait l’honneur de nous marier, mon épouse et moi, en l’an 34. J’ai également un grand respect pour la Chancelière Grenadine, qui a été toujours été bonne et attentionnée avec moi.

 

Enfin, je me demande la raison véritable de toutes ces questions, alors qu’il y aurait tant à dire sur la hausse des prix au marché, sur l’insalubrité des canaux, ou encore sur l’incurie de l’Eglise de la Lumière.

 

Quoi qu’il en soit, je te souhaite longue vie et plein de lecteurs assidus.

 

Issh’naa

 

Bonjour Issh’naa,

Il est normal de demander votre avis, car même si vous le niez, votre avis compte, d’autant que vous semblez avoir été bien impliquée dans les affaires de Hurlevent au vu de votre curriculum vitae et de vos affinités avec les grands noms de la ville. Plus d’impatience ma chère ! Voici les réponses que vous attendiez dans ce numéro. Et en effet il y a beaucoup de choses à dire, et beaucoup de choses à dire, c’est beaucoup de travail…, et beaucoup de travail, ça mérite davantage de rédacteurs pour travailler sur ces articles, et beaucoup de rédacteurs c’est…une proposition d’embauche Issh’naa, l’offre est ouverte si vous souhaitez parler de la salubrité des Canaux ou de la “corruption” des veilleurs dans nos colonnes, vous êtes la bienvenue pour rétablir la vérité avec nous !

 

 

Fergus Brytbald

Publicités